Forum sur la Gouvernance de l’Internet 2017

cyber

Forum sur la Gouvernance de l’Internet 2017 :

“Construire votre Avenir Numérique” ( Shape Your Digital Future )

Technopark El Gazala – 17 Octobre 2017


IGF Tunisie 2017

Date : Mardi 17 Octobre 2017

Lieu : Technopark El Gazala

Thème : “Construire votre Avenir Numérique” ( Shape Your Digital Future )

Agenda :
9:00 – Enregistrement des participants

9:30 – 10:30 Ouverture Officielle

10:30 – 11:30 – Session Principale : Governance et réglementation de l’Internet : pour forger une nouvelle Tunisie Numérique.

11:30 – 12:00 – Pause Café

12:00 – 13:00 – Workshops :

Workshop 1 : Cybersecurity et vie privée

Workshop 2 : OpenGov et la démocratie numérique : Impact de la technologie sur la gouvernance transparente et la politique.

13:00 – 14:00 – Pause Déjeuner

14:00 – 15:00 – Workshops :

Workshop 3 : Développement du Contenu local: un moteur important pour la croissance d’Internet en Tunisie.

Workshop 4 : La Neutralité de l’Internet

15:00 – 15:30 – Pause Café

15:30 – 16:30 – Session de clôture : L’importance d’une approche inclusive et basée sur Multi-stakeholders dans le processus décisionnel


A propos du IGF Tunisie

 Constitution

Conformément aux dispositions des paragraphes 73 à 79 de l’Agenda de Tunis 2005 et aux résultats de la réunion constitutive tenue à Tunis le 04 Septembre 2012, le Forum national de la gouvernance d’Internet – Tunisie a été créé (IGF national – Tunisie). Une commission constituante a été formée avec le mandat de préparer les termes de référence et d’organiser l’Assemblée Générale élective.

Principes fondamentaux

Le Forum national de la gouvernance d’Internet est un espace de débat multilatéral, inclusif sur des questions pertinentes de l’Internet en Tunisie en général et la gouvernance de l’Internet en particulier. Ce forum se base sur les principes fondamentaux suivants:

  • L’ouverture : toutes les entités, les organisations et les institutions qui sont parties prenantes dans le domaine de la gouvernance d’Internet sont libres de rejoindre le forum.
  • Le multilatéralisme : de tous les points de vue, tous les efforts doivent être faits pour encourager toutes les catégories d’intervenants à participer activement au Forum.
  • La Transparence : Les intervenants doivent être ouverts dans les communications, les décisions et leur mise en œuvre.

Gouvernance de l’Internet

La gouvernance d’Internet est l’élaboration et l’application conjointes, par les États, le secteur privé et la société civile, dans le cadre de leurs rôles respectifs, de principes, normes, règles, procédures de prise de décision et programmes propres à façonner l’évolution et l’usage d’Internet (selon la définition donnée par le groupe de travail sur la gouvernance d’Internet du Sommet mondial sur la société de l’information).

La gouvernance d’Internet, qui s’étend à toute norme juridique ou technique prise à l’égard d’Internet, se distingue du e-gouvernement, ou administration électronique, qui couvre l’usage que font les gouvernements des technologies de l’information et de la communication pour remplir leurs fonctions. Toutefois, l’administration électronique ne peut se passer de telles normes.

Les réglementations et l’organisation de la gouvernance d’Internet font l’objet de divers débats entre les parties prenantes du Net, où se confrontent des visions différentes sur la manière de faciliter la libre communication des idées et des connaissances.

Le Forum sur la gouvernance de l’Internet

Le Forum sur la gouvernance de l’Internet a été créé selon les directives établies par l’Agenda de Tunis. Il a été convenu que ce forum aura pour but d’engager les multiples parties prenantes dans un dialogue sur la gouvernance de l’internet.

Le premier Forum sur la gouvernance de l’Internet a pris place à Athènes du 30 octobre au 2 novembre 2006. Ce forum a été convoqué à la suite de la demande des participants du second Sommet mondial sur la société de l’information de Tunis en 2005.

La direction et le financement de l’organisation sont sous la tutelle des Nations unies, mais elle n’est pas destinée à avoir de fonction de contrôle ni ne remplacerait les mécanismes, institutions ou organisations déjà existants, faisant ainsi du forum un mécanisme neutre.

Mandat :

  • traiter les questions de politique publique relatives aux principaux éléments de la gouvernance de l’Internet afin de contribuer à la viabilité, à la robustesse, à la sécurité, à la stabilité et au développement de l’Internet;
  • de faciliter le dialogue entre les organes s’occupant de différentes politiques publiques internationales multisectorielles concernant l’Internet et de débattre de questions qui ne relèvent pas de la compétence d’un organe déjà existant;
  • de maintenir la liaison avec les organisations intergouvernementales et d’autres institutions appropriées sur les questions relevant de leur mandat;
  • de faciliter l’échange d’informations et de bonnes pratiques et, à cet égard, d’utiliser pleinement les compétences des communautés universitaires, scientifiques et techniques;
  • de conseiller toutes les parties prenantes en vue de proposer les moyens qui permettront que l’Internet soit disponible et financièrement abordable plus rapidement dans le monde en développement;
  • de renforcer et d’accroître l ‘engagement des parties prenantes, en particulier celui des pays en développement, dans les mécanismes de gouvernance de l’Internet existants et/ou futurs;
  • de recenser les nouvelles questions et de les porter à l’attention des organes compétents et du public en général et, s’il y a lieu, de faire des recommandations;
  • de contribuer au renforcement des capacités en matière de gouvernance de l’Internet dans les pays en développement, en s’appuyant pleinement sur les sources de savoir et de compétences locales;
  • de promouvoir la prise en compte des principes du SMSI dans les mécanismes de gouvernance de l’Internet et de l’évaluer régulièrement;
  • de traiter notamment les questions relatives aux ressources fondamentales de l’Internet;
  • d’aider à trouver les solutions aux problèmes découlant de l’utilisation et de la mauvaise utilisation de l’Internet, qui préoccupent particulièrement l’usager ordinaire;
  • de publier ses travaux.

Site de l’IGF: http://www.igf.tn/

Laisser un commentaire

Next Post

Banques : l’UIB lance son InnoLab : Pari sur l’innovation

Forte de son bon positionnement sur le marché bancaire et de la solidité de  ses assises financières, l’UIB qui fait partie du groupe Société Générale, se tourne vers l’innovation pour mieux affronter les profondes mutations technologiques qui sont en train d’investir le secteur bancaire. En lançant mardi 26 septembre 2017 […]