Google entame le déploiement d’un client Web pour Android Messages

Google entame le déploiement d’un client Web pour Android Messages : L’application qui permet d’envoyer et recevoir des SMS sur son PC
a nouvelle a filtré depuis un billet de blog de Google paru il y a peu. La firme de Mountain View a entamé le déploiement de « Messages for Web. » De façon similaire à ce qui se fait avec WhatsApp, il sera désormais possible de scanner un code QR depuis son application Android Messages pour accéder à un client Web. La manœuvre est destinée à permettre aux utilisateurs de la plateforme Android d’utiliser leurs ordinateurs pour envoyer et recevoir des SMS.

Le déploiement qui a commencé ce lundi se poursuit toute la semaine. Certains utilisateurs devront donc patienter le temps que le nouveau service soit disponible de façon générale.

Le client Web d’Android Messages vient allonger une liste de services de messagerie dans laquelle on retrouve : Google Talk, Google Voice, Buzz, Google+ Messenger, Hangouts, Spaces, Google Allo et Hangouts. Les premières nouvelles de l’existence de ce dernier ont fait surface suite à l’annonce de la mise en arrêt du projet Google Allo au mois d’avril. Y faisant suite, la firme de Mountain View est passée à Android Messages.

La mise à disposition générale du client Web pour Android Messages est l’une des étapes cruciales pour le passage à Chat. Il ne s’agit pas d’un chat , mais de l’implémentation au sein d’Android Messages du protocole de communication Rich Communication Service (RCS) que Google développe en partenariat avec des opérateurs de téléphonie et des constructeurs d’appareils. L’idée derrière RCS de remplacer le SMS. Comme son nom l’indique, le RCS permet d’échanger textes, documents, images et vidéos en toute simplicité pendant la conversation. Il permet par ailleurs d’engager des discussions de groupe. Tous les types de documents peuvent être échangés comme sur une messagerie instantanée. Le RCS offre également la possibilité de gérer les accusés de réception et d’accéder à des statistiques complètes. Bref, muni de RCS, Chat pourra s’imposer comme un outil de travail collaboratif.

Le problème avec ce standard créé en 2008 est qu’il n’a jamais réussi à s’imposer avec les multiples mises en œuvre proposées par les opérateurs de téléphonie. Avec ce nouveau partenariat entre Google et les grands acteurs du marché, la situation pourrait bien changer. La firme de Mountain View pourrait se retrouver avec une place de choix dans une filière où elle peine à combler le gap avec des applications comme iMessage d’Apple ou Messenger de Facebook.

Il est prévu que des marques d’appareils mobiles LG, Motorola, Sony, HTC, ZTE, Micromax, HMD Global, Archos, BQ, Cherry Mobile, Condor, Fly, Général Mobile, Lanix, LeEco, Lava, Kyocera, MyPhone, QMobile, Symphony et Wiko, ainsi que les appareils Pixel et Android One, préchargent Android Messages en tant qu’application de messagerie par défaut sur leurs appareils. Les opérateurs de téléphonie pour leur part annoncent l’intégration à leurs services de ce RCS tiré du consensus pour la fin d’année.

Pour en savoir plus:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *