Espionnage du siège de l’Union africaine par la Chine : le prix à payer pour la gratuité

cyber

Alors que s’ouvre, dimanche 28 janvier 2018, le 30e sommet de l’Union Africaine,le nouveau siège de l’Union africaine, « offert par la Chine, généreux donateur, aux amis de l’Afrique », est espionné par Pékin depuis son inauguration en 2012. Il y a un an, les informaticiens du bâtiment, construit en 2012 par les Chinois, ont découvert que l’intégralité du contenu de ses serveurs était transférée à Shanghaï, a rapporté Le  Monde.

En janvier 2017, la petite cellule informatique de l’UA a découvert que ses serveurs étaient étrangement saturés entre minuit et 2 heures du matin. Les bureaux étaient vides, l’activité en sommeil mais les transferts de données atteignaient des sommets. Un informaticien zélé s’est donc penché sur cette anomalie et s’est rendu compte que les données internes de l’UA étaient massivement détournées. Chaque nuit, les secrets de cette institution, selon plusieurs sources internes, se sont retrouvés stockés à plus de 8 000 km d’Addis-Abeba, sur des mystérieux serveurs hébergés quelque part à Shanghaï, la mégapole chinoise.

Selon plusieurs sources au sein de l’institution, tous les contenus sensibles ont pu être espionnés par la Chine. Une fuite de données spectaculaire, qui se serait étalée de janvier 2012 à janvier 2017. Contactée par Le monde, la mission chinoise auprès de l’UA n’a pas donné suite aux sollicitations.

« Ça a duré trop longtemps. A la suite de cette découverte, nous avons remercié, sans faire de scandale, les ingénieurs chinois présents à notre siège d’Addis-Abeba pour gérer nos systèmes, confie sous couvert d’anonymat un haut responsable de l’UA. Nous avons pris quelques mesures pour renforcer notre cybersécurité, un concept qui n’est pas encore dans les mœurs des fonctionnaires et des chefs d’Etat. On reste très exposés. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

NotPetya attack: Maersk reinstalled 45,000 PCs, 2,500 apps & 4,000 servers

On June 27th, 2017, a dangerous ransomware attack called Petya hit businesses all over Europe, including Denmark based transport and logistics conglomerate Maersk group, which suffered a cyber attack from hackers who used a modified version of Petya called NotPetya. The attack was so massive that Maersk suffered a million of […]