Nouvelle backdoor TeleBots : Première preuve liant Industroyer à NotPetya

L’analyse par ESET d’une récente backdoor (ou porte dérobée) utilisée par TeleBots – le groupe à l’origine de l’épidémie massive de rançon de NotPetya – révèle de fortes similitudes de code avec la backdoor principale d’Industroyer, révélant une connexion rumeur qui n’avait pas été démontrée auparavant.

Pour en savoir plus https://www.welivesecurity.com/fr/2018/10/11/backdoor-telebots-industroyer-notpetya/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *