Vol d’identité: un malheur qui peut tourner rapidement au cauchemar

Sur Internet, les éléments qui définissent une personne ne se résument pas à son état civil. D’autres éléments, inconnus dans le monde dit « réel », tels que le mot de passe, le pseudonyme, l’adresse IP, et l’adresse électronique identifient une personne.

L’usurpation d’identité peut être définie comme « la pratique par laquelle une personne utilise ou exploite sciemment les informations personnelles d’une autre personne à des fins illégales ». L’usurpateur d’identité emprunte donc de façon définitive ou temporaire l’un des éléments identifiants de la personne.

C’est quoi l’usurpation d’identité? Quelles sont les techniques des malfaiteurs? Comment s’en protéger? Que faire en cas de vol d’identité?

Ce dossier traitera ces trois axes afin de vous éclaircir  la notion  ”usurpation d’identité”

Qu’est-ce que le vol d’identité?

Le vol d’identité est un crime grave et de plus en plus répandu. Il se produit lorsque quelqu’un se sert de vos renseignements personnels à votre insu ou sans votre consentement pour commettre un crime comme une fraude ou un vol. Sachez reconnaître les nouveaux risques liés au vol de votre identité.

Connaître les techniques des malfaiteurs

 

Les voleurs d’identité sont très habiles. Ils s’approprient vos données de multiples façons :

  • Ils volent vos biens personnels, comme votre portefeuille, votre sac à main et votre courrier.
  • Ils fouillent vos ordures ménagères afin d’y trouver des renseignements personnels.
  • Ils font des recherches poussées sur Internet, en utilisant votre nom et les données partielles qu’ils détiennent sur vous.
  • Ils changent votre adresse à votre insu dans le but de recevoir vos relevés. Étant donné que les factures de leurs achats sont expédiées à une autre adresse, vous ne vous rendrez pas compte de la dette qui s’accumule en votre nom… jusqu’au jour où un service de recouvrement frappera à votre porte.
  • Ils se font passer pour votre propriétaire ou votre employeur auprès de différents organismes.
  • Ils se placent derrière vous pendant que vous entrez votre numéro d’identification personnel (NIP) au guichet automatique ou lors d’un achat.
  • Ils glissent votre carte de crédit ou de débit dans un lecteur électronique camouflé pour enregistrer les renseignements personnels emmagasinés sur la bande magnétique.

 

  • Ils créent des adresses de courrier électronique et des sites Web qui ont l’air d’appartenir à des entreprises légitimes.

 

  • Ils volent des renseignements contenus dans les bases de données d’entreprises ou du gouvernement.
  • Dans certains cas, ils peuvent même vous offrir de l’argent, en prétendant que l’utilisation de votre identité sera temporaire. En acceptant, non seulement vous risquez de vous faire plumer, mais vous commettez un geste illégal.

Comment se protéger contre le vol d’identité?

Protégez vos renseignements personnels

  • Protégez votre NIP : Dissimulez toujours le clavier du guichet automatique lorsque vous entrez votre numéro d’identification personnel (NIP). Ne le divulguez à personne, même s’il s’agit d’amis, de proches, d’employés de votre institution financière ou d’autorités policières. Si vous soupçonnez quelqu’un de connaître votre NIP, changez-le immédiatement et avisez-en votre institution financière.
  • Ne transportez que ce dont vous avez besoin : Considérez laisser à la maison les cartes importantes, comme celle de votre numéro d’assurance sociale, et n’ayez sur vous que les cartes de paiement nécessaires.
  • Compliquez la tâche des voleurs : Choisissez un NIP ou un mot de passe qui ne contient pas votre nom, votre numéro de téléphone, votre date de naissance ni votre numéro d’assurance sociale.
  • Protégez vos renseignements personnels : Conservez votre certificat de naissance, votre carte d’assurance sociale et votre passeport en lieu sûr.
  • Soyez prudent avec les renseignements personnels dont vous n’avez plus besoin : Déchiquetez ou détruisez les documents sensibles avant d’en disposer. Cela comprend les cartes de crédit et de débit périmées ou inutilisées.

 

Assurez la sécurité de votre ordinateur et de son contenu

  • Choisissez un mot de passe composé de lettres (majuscules et minuscules), de chiffres et de symboles.
  • Assurez-vous que votre ordinateur soit muni d’un logiciel antivirus à jour et d’un pare-feu; votre système d’exploitation pourrait déjà vous les offrir.
  • Ne transmettez pas de renseignements personnels ou confidentiels par courriel ni par messagerie texte.
  • Ne suivez jamais un lien dans un courriel pour commencer une transaction en ligne avec des services financiers comme les banques, les coopératives d’épargne et de crédit ou des sites de paiements de crédit en ligne. Rendez-vous plutôt directement au site Web de l’organisation.

Soyez prudent avec le réseautage social

En tant que professionnel ou particulier, la meilleure solution pour vous protéger contre l’usurpation d’identité sur les réseaux sociaux, c’est d’y créer vos propres présences officielles. Que ce soit pour votre nom, ou pour celui de votre entreprise.

En fonction de votre domaine d’activité ou de votre profil professionnel, choisissez les réseaux sociaux les plus adaptés : LinkedIn et Viadeo, réseaux sociaux professionnels, et / ou les réseaux sociaux à plus large audience, Facebook, Twitter et Google +.

Cela présente deux grands intérêts :

Bien conçues, ces présences officielles se retrouveront en tête des résultats lorsque l’on cherchera à se renseigner sur vous, directement sur les réseaux sociaux ou plus généralement sur internet.

Être présent sur les réseaux sociaux vous permet également de faire supprimer les faux comptes plus facilement et plus rapidement, puisque votre présence d’origine prouve l’usurpation de votre identité par un tiers.

Cette première action vous protégera ou vous aidera à mieux vous protéger par la suite.

Le conseil clé : Créez le plus tôt possible vos propres présences officielles sur les réseaux sociaux qui sont les plus pertinents pour votre activité et les plus visibles (Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo, Google +). Cela permettra de prévenir les risques et de réagir plus vite en cas d’usurpation d’identité.

 

Que faire en cas de vol d’identité

Premièrement, ne paniquez pas : mesurez l’impact de l’usurpation d’identité dont vous êtes victime. Dans beaucoup de cas, même s’il convient d’agir, elle ne vous nuira pas fortement.

Plusieurs stratégies s’offrent alors à vous :

  • Signaler l’usurpation d’identité dont vous êtes la victime aux administrateurs des réseaux sociaux concernés. Pour la plupart d’entre eux, il existe des services dédiés à ce type de réclamations. C’est le cas pour Facebook par exemple.
  • Une réponse juridique a également été insérée dans l’arsenal pénal Tunisien . La loi prévoit expressément l’usurpation d’identité sur internet. Vous pouvez donc également porter plainte.

Le conseil clé : Des professionnels spécialisés dans l’e-réputation (avocats, agences, etc.) pourront aussi vous conseiller et vous guider pour faire supprimer les comptes incriminés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *